Les differents types d’huiles de CBD et leur interet

Le CBD, ou cannabidiol, souvent démonisé, dénoncé comme provoquant une forte accoutumance. Une dénonciation généralement abusive et assez peu justifiée. Après tout, personne ne viendrait dénoncer l’usage de la morphine, une autre drogue, cette fois tirée de l’opium, et pourtant nécessaire. Une drogue tirée de l’opium, une substance hautement addictive. 

L’huile de CBD en usage thérapeutique.

L’huile de CBD n’a pas vocation à remplacer la morphine, malgré des traits en communs. Au contraire, il a des vertus complémentaires. Par ailleurs, il existe plusieurs huiles de CBD, sur ce sujet, vous avez d’ailleurs ici un avis sur l’huile cbd 321cbd . Cette huile a des propriétés très intéressantes pour la vie quotidienne qui sont les suivantes : 

  • Elle a des propriétés anxiolytiques qui permettent de réguler l’humeur de ceux qui le consomment. En somme, elle agit sur les crises d’angoisse, l’anxiété et tout ce qui s’en approche, de près comme de loin. Naturellement, elle présente un intérêt pour atténuer les effets de la dépression et provoquer un apaisement bienvenu en pleine crise de stress. Un stress qui est difficile d’ignorer dans des périodes troublées.
  • On attribue souvent au CBD la faculté de faire maigrir. Ce n’est pas exactement vrai, sans être réellement faux. Le CBD peut devenir un coupe-faim, et de ce fait influe indirectement sur la perte de poids. Néanmoins, son effet sur la combustion des graisses permet effectivement de réduire la cellulite, un avantage qui n’est pas négligeable.
  • Avec le premier point, on a pu constater l’effet d’apaisement et de décontraction du CBD. En toute logique, le CBD favorise donc aussi le sommeil. En effet, il réduit non seulement le stress, mais aussi les douleurs chroniques, deux éléments connus pour défavoriser l’endormissement. C’est alors cette phrase critique, source de bien des insomnies, que le CBD avantage.
A lire aussi  Comment se faire prescrire du CBD ?

Bien que son usage personnel et ponctuel permette de lutter contre des troubles désormais, et malheureusement, commun, le CBD a bel et bien un intérêt médical à ne pas sous-estimer.

Une forme de guérison 

D’après des études récentes, le CBD est promulgué comme une drogue capable de réduire les effets de deux célèbres maladies encore impossibles à guérir de nos jours : Parkinson et Alzheimer. Ces deux maladies auxquelles toutes les personnes sont potentiellement confrontées en vieillissant sont des handicaps à ne pas négliger. Perdre le contrôle de ses fonctions motrices ou perdre sa mémoire constitue des sorts peu enviables. C’est justement là où le CBD a plus que jamais sa place. Ce produit permet de lutter efficacement contre ces troubles. Dans le cas de Parkinson, elle atténue les crises d’épilepsie et les gestes incontrôlés. Dans le cas d’Alzheimer, elle permettrait d’en réduire l’avancée, offrant davantage de répit à ceux touchés par cette maladie.

Le CBD, malgré toutes les controverses plus ou moins fondées qui l’entourent, a tout à fait sa place en tant que produit traitant le stress chronique comme les pathologies handicapantes. Si l’on peut accepter qu’une surconsommation de ce produit soit potentiellement dangereuse, comme c’est le cas pour n’importe quel produit existant, on peut aussi accepter les bienfaits qu’il apporte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*