Célébrez la journée mondiale du cannabis

Aussi connu par l’appellation « 420 », la journée mondiale du cannabis ne doit pas être ignorée pour autant. Des manifestations sont généralement organisées dans certains pays pour marquer cette journée. Il est plus judicieux de connaître le principe de la fête pour profiter pleinement des événements organisés chaque année.

C’est quoi le 420 ?

Le nombre 420 peut bien évoquer deux points concernant la fête du cannabis. Ces chiffres évoquent la date du 20 avril qui est désignée comme la journée mondiale de cette plante. Il faut noter que la première célébration de ce jour est apparue aux États-Unis d’Amérique. L’écriture de la date est alors « 420 » au lieu de « 204 ».

D’un autre côté, ces chiffres seraient nés de la légende urbaine. Un groupe de lycéens qui consommait du cannabis utilisait alors le code « four twenty » pour se donner rendez-vous. Cela se passe généralement après les cours. C’est à ce moment que sont nés les chiffres 420.

Principe de la journée mondiale du cannabis

Célébrée chaque 20 avril de l’année, la journée mondiale du cannabis est l’occasion pour les consommateurs de s’exprimer librement. Les motivations pour les protestations ne sont pas les mêmes. Mais, le plus important est que les amoureux de cette plante verte soient unis le même jour.

Certains manifestants exigent la légalisation tout court de toutes formes de consommation de cannabis. D’autres préfèrent militer pour la légalisation du cannabis à titre thérapeutique. Plusieurs pays n’acceptent toujours pas ce point de vue pour des raisons de santé. Le cannabis peut parfaitement causer des effets secondaires très dangereux pour les consommateurs.

Les points qui poussent vraiment aux revendications

Les manifestants des pays où le cannabis n’est pas encore légalisé ne veulent pas baisser les bras. Leurs revendications sont alimentées par les points suivants :

  • La légalisation du produit concerne en grande partie le domaine thérapeutique. Les pays qui n’acceptent pas la consommation ne reconnaissent pas les bienfaits du CBD sur la santé. Cela est aussi valable pour leur composant.
  • Les manifestants insistent sur l’inexistence de THC dans les fleurs de cannabis proposées légalement sur le marché.
  • Ils dénoncent aussi l’irrégularité des contrôles sur les produits contenant du cannabis. Seule la teneur en THC est prise en compte dans la majorité des cas.

Faire honneur à Marie-Jeanne

La journée du 20 avril ne doit pas être prise à la légère. Les évènements ne doivent pas se baser sur activités basiques. Il est plus sage de faire entendre dans le monde entier les bienfaits que le cannabis thérapeutique peut avoir. Des dégustations des produits obtenus avec le cannabis devraient aussi être organisées. Il suffit de faire les choses dans les règles pour ne pas envenimer la situation. Les activités ordinaires ne passeront plus en priorité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*