Sélectionner une page

La loi internationale conteste la culture, la détention et la vente des drogues. Le cannabis fait partie de ce qu’on appelle la drogue douce chez certains pays. Ce qui les pousse à le légaliser. Voyons quels sont les quatre premiers pays qui donnent l’autorisation.

L’Autriche

La plantation et la production de cannabis sont autorisées en Autriche. Les Autrichiens peuvent cultiver autant qu’ils veulent, mais sans passer en floraison. Seules la détention et la consommation qui sont limitées. On compte plus de 2500 pieds de cannabis vendus à Vienne par an. Des entreprises appelées Clones shops investissent et s’installent dans le pays. Elles vendent de façon légale des pieds de cannabis. Les cannabiculteurs s’orientent vers les graines féminisées pour son coût. Actuellement, les grains réguliers sont quasiment invisibles dans le marché.

La Jamaïque

Appelés le pays de la Ganja, les jamaïcains ont le droit de cultiver cinq pieds et de détenir 57 grammes de cannabis depuis l’année 2015. On l’y nomme marijuana. Malgré, on peut repérer une vaste culture à Blue Montains là où se trouve la meilleure qualité de cannabis. Une des plus connues pour sa culture de cannabis est aussi dans la région d’Orange Hill. On y trouve des variétés hybrides. Les touristes sont autorisés à visiter les plantations et même à acheter du cannabis pour des raisons médicales. Néanmoins, Jamaïque n’est pas le pays le plus grand producteur de cannabis.

L’Uruguay

Avec l’initiative du Président de la partie opposante José Mujica, la culture du cannabis est légalisée. Leurs foyers peuvent cultiver six plantes à chacun pour leur consommation, mais il existe des coopératives qui ont le droit de cultiver, de vendre du cannabis autant qu’ils peuvent. Leur gouvernement a même octroyé l’autorisation de production et de vente aux compagnies ICCORP et SYMBIOSYS en octobre 2015. Les sièges de ces compagnies se trouvent actuellement dans la capitale uruguayenne et leurs sites de culture dans la région du Sud-Est. Le ministère de l’Intérieur assure leur sécurité. Elles sont autorisées de vendre jusqu’à deux tonnes de cannabis par an.

L’Espagne

La culture du cannabis est aperçue un peu partout dans le pays. Les Espagnols peuvent même le planter dans des endroits privés. Une association à but non lucratif, réservé aux personnes majeures, appelé Cannabis Social Club produit du cannabis pour approvisionner ses membres. L’autorisation pour le cannabis médical est en cours d’élaboration. Il y a aussi ce qu’on appelle le cannabis récréatif qui est déjà légalisé, depuis l’année 1990.

Certes, dans tous ces pays, tout est autorisé, mais au moins il y a des limites. Selon les réglementations internationales de la santé, seules les drogues dont le taux de THC est inférieur à 0,2% sont autorisées à usage pharmaceutique.